• Covid-19 2020,  Entraide,  Espaceprof,  Nadia Bélanger,  relation d'aide,  Santé mentale

    L’école comme refuge: ces élèves en détresse psychologique

    Image par Ulrike Mai de Pixabay

    Nadia Bélanger Espaceprof

    Nadia Bélanger

    Enseignante au secondaire


    Depuis l’éclosion du coronavirus au Québec et l’arrêt des cours, je ne peux m’empêcher de penser à ces élèves en détresse. Ces élèves pour qui l’école est un refuge. Un refuge contre la solitude, l’ennui, les pensées négatives envahissantes, la violence, l’anxiété.

    C’est que dans les réseaux sociaux, on s’intéresse surtout à l’aspect académique. Aux notions qui ne seront pas enseignées. Aux savoirs qui seront oubliés. Aux compétences qui ne seront pas complètement développées. Mais quand est-il du reste?

  • Covid-19 2020,  Décrocher,  Espaceprof,  Julie Ferland,  Lâcher prise,  Santé mentale

    L’ennui

    Image par PublicDomainPictures de Pixabay


    Le monde entier est en quarantaine. Le monde s’ennuie. Partout, on voit apparaître des solutions à cette horrible sensation. Des horaires réglés à la minute près pour venir en aide aux parents, des propositions de séries, des visites virtuelles de musées, des suggestions pédagogiques pour ne pas que la perte se fasse ressentir auprès de nos jeunes. Lorsque j’étais petite, je m’ennuyais souvent. Je me rappelle de moments où j’allais voir ma mère en lui disant que je ne savais pas quoi faire. Elle me proposait des solutions. Elle me disait que lorsque je vivais cet ennui, je pouvais y pallier en étant créative. Faire du dessin, écouter de la musique, lire… Plusieurs études prouvent actuellement que l’ennui est le moteur de la créativité. J’irais même plus loin. À force de faire en sorte que le monde ne ressente jamais cet affreuse sensation, on en fait des êtres dépendants et passifs.

  • Carolane Groleau,  Covid-19 2020,  Décrocher,  Espaceprof,  Gestion du temps,  Lâcher prise

    Vaincre l’isolement

    Image par StockSnap de Pixabay

    Carolane Groleau Espaceprof

    Carolane Groleau

    Enseignante au secondaire


    D’aussi loin que je me souvienne (et selon les souvenirs de ma mère), j’ai toujours adoré l’école, tellement que maintenant, j’y travaille! 

    À cinq ans, j’étais fin prête à être une grande fille et partir faire le plein de nouvelles connaissances! Si bien que le matin de la rentrée, ma mère a été un peu déstabilisée lorsque toute confiante et heureuse, je lui ai dit au revoir.

  • Alexandra Coutlée,  Covid-19 2020,  Décrocher,  Développement professionnel continu,  Entraide,  Espaceprof,  Formation,  Gestion du temps,  Lâcher prise,  relation d'aide,  Santé mentale,  Santé Physique

    Vivre et laisser vivre

    Image par StockSnap de Pixabay

    Alexandra Coutlée

    Alexandra Coutlée

    Fondatrice, conseillère pédagogique en intégration du numérique au primaire et au secondaire


    Nous vivons tous ensemble, quelque chose qui sort de l’ordinaire. Il faut donc se tenir les coudes (métaphoriquement, bien sûr). Je me désole de voir comment plusieurs sont durs envers leurs collègues sur les réseaux sociaux. Certains enseignants ont choisi d’envoyer des idées de jeux à faire à la maison, d’autres d’envoyer une vidéo aux élèves pour les rassurer. Certains ont choisi de prendre cette pause comme une pause complète et de déconnecter complètement.

    J’ai intitulé ce billet vivre et laisser vivre. Bien sûr, dans le contexte que nous vivons, il faut présentement s’empêcher de vivre notre vie normale pour permettre à d’autres… de vivre. J’ai choisi cette expression plutôt pour nous rappeler d’être bienveillants les uns envers les autres. J’appelle donc au respect et vous propose de laisser chacun vivre ce moment à sa façon, tout en respectant, bien sûr, les demandes du gouvernement.

  • Apprentissage,  Développement professionnel continu,  Espaceprof,  Valérie Harnois

    Comment stockons nous l’information en mémoire?

    Image par bohed de Pixabay

    Valérie Harnois Espaceprof

    Valérie Harnois

    Enseignante au secondaire

    À tous les jours, nous sommes sollicités de toutes parts avec une quantité impressionnante de stimuli. Il est impossible de se rappeler de tout. Habituellement, notre mémoire fait un bon travail de sélection et nous permet de nous souvenir des éléments importants (aller chercher les enfants à la garderie, par exemple) et se permet d’oublier certains éléments moins cruciaux (où j’ai mis mon crayon rouge).

  • Alexandra Coutlée,  Décrocher,  Espaceprof,  Gestion du temps,  Santé mentale,  Santé Physique

    Faire de son sommeil une priorité

    Image par Selling of my photos with StockAgencies is not permitted de Pixabay

    Alexandra Coutlée

    Alexandra Coutlée

    Fondatrice, conseillère pédagogique en intégration du numérique au primaire et au secondaire


    Être enseignant, c’est exigent. Je rencontre régulièrement des enseignants qui me disent être fatigués et épuisés. J’ai moi-même brûlé la chandelle par les deux bouts bien souvent… et je le fais encore trop à mon goût. Parfois, c’est des situations de vie qui font qu’on est épuisé et qu’on ne dort pas assez. Lorsqu’un enfant est malade, qu’on vit une séparation ou qu’on prend soin d’un parent malade, le manque de sommeil est souvent hors de notre contrôle. Par contre, parfois, il semble que ce soit nous qui ne nous priorisons pas assez. “J’ai corrigé tous les examens de mes élèves en une soirée… j’ai fini à une heure du matin. Je voulais leur rendre rapidement”, une phrase que j’ai souvent entendue. Quand ce n’est pas la correction, c’est la plastification de cartes à tâches ou la préparation d’une collation spéciale pour les élèves pour la Saint-Valentin! 

  • Enseignement positif,  Espaceprof,  Gabriel Gaudreault,  Motivation

    Enseigner au professionnel : du génie ou de la folie ?

    Image par thumprchgo de Pixabay

    Gabriel Gaudreault Espaceprof

    Gabriel Gaudreault

    Enseignant en formation professionnelle


    La profession enseignante n’en est pas à son époque la plus glorieuse. Alors qu’on tente de vanter son apport important dans la vie de bien des jeunes, on semble encore éprouver du mal avec la rétention de nos bons enseignants. La plupart des enseignants vous le diront sans problème, on ne fait pas ce métier pour la paie. Quand on s’engage dans cette voie, c’est parce qu’on porte en nous le désir profond de changer des vies, de travailler pour quelque chose de bien plus grand que notre petite personne. Or, comment cette réalité s’applique-t-elle en formation professionnelle ? Vous savez bien, ce mouton noir de l’éducation qu’on a souvent tendance à oublier.

  • Enseignement positif,  Entraide,  Espaceprof,  Nadia Bélanger

    Avec les collègues: attention à la compétition!

    Image par Gerd Altmann de Pixabay

    Nadia Bélanger Espaceprof

    Nadia Bélanger

    Enseignante au secondaire


    Dans un milieu comme l’enseignement, il peut arriver un moment où on se sent en compétition vis-à-vis nos collègues. Parce qu’un de nos collègues a de très bonnes relations avec tous ses élèves. Parce qu’un de nos collègues fait toujours des projets hyper stimulants avec les élèves. Parce qu’un de nos collègues a toujours les bons conseils.

    Pourquoi cacher vos faiblesses au lieu de les surmonter?

    Imaginez si tous les enseignants avaient les mêmes forces et faiblesses, ce ne serait pas la situation idéale pour la réussite et la motivation des élèves! Rappelez-vous que si un collègue est apprécié pour sa relation avec ses élèves, vous l’êtes sans doute autant par rapport à une autre force comme la gestion de classe ou la maîtrise de votre matière. Les élèves sont aussi tous différents et ils n’apprécient pas les mêmes forces chez leurs enseignants. Toutefois, les élèves, comme les collègues, ont souvent une perception négative des enseignants qui n’ont jamais travaillé sur eux-mêmes.

  • Espaceprof,  Marie-Claude Pilote,  relation d'aide,  Santé mentale

    La convocation en réunion que tu ne veux jamais avoir

    Image par S. Hermann & F. Richter de Pixabay

    Marie-Claude Pilote Espaceprof

    Marie-Claude Pilote

    Enseignante au secondaire


    C’était un lundi. En 2012. Un p’tit lundi de début de février. La journée avait été bizarre. Un collègue prof de français était absent, mais tout le personnel trouvait curieux qu’il n’ait pas pris la peine de le signaler. Aucun appel le matin, pas de travail pour ses élèves….

    En fin de journée, on reçoit une convocation à une réunion extraordinaire obligatoire pour tous et c’est là que l’onde de choc traverse la salle. Notre collègue s’est enlevé la vie la veille. Dans mon cas, ce collègue était un ami. Un super prof que les élèves adoraient. Après la peine ressentie, on se met en mode action: Que s’est-il passé ? Comment se fait-il que je n’aie rien vu venir ? Comment les élèves vont-ils réagir à cette nouvelle atroce ? Est-ce que la journée du lendemain se déroulera comme d’habitude ?

  • Alexandra Coutlée,  Espaceprof,  Portraits d'enseignants

    Portrait d’enseignant: Lucie Vandal

    Portrait d'enseignant Espaceprof

    Alexandra Coutlée

    Alexandra Coutlée

    Conseillère pédagogique au primaire et au secondaire


    Lucie est enseignante au secondaire depuis plus de 27 ans déjà. Elle y enseigne le français et l’éducation à la sexualité. Après un DEC en sciences pures et un détour en art dramatique, elle s’est retrouvée, bien heureuse, en enseignement du français au secondaire. L’enseignement et sa matière réunissaient ses passions, soit l’art, le théâtre, la prise de parole et la transmission de savoir.

    Elle apprécie les petits moments de bonheur en enseignement, comme chaque fois qu’elle rencontre un ancien élève et que celle-ci ou celui-ci lui dit se souvenir d’un moment précis où elle a dit ou fait quelque chose qui l’a marqué(e). Et ces moments sont souvent bien au-delà des règles grammaticales.