• Alexandra Coutlée,  Covid-19 2020,  Décrocher,  Enseignant en vacances,  Espaceprof,  Lâcher prise,  Santé mentale

    L’an prochain…

    Image par StockSnap de Pixabay

    Alexandra Coutlée Espaceprof

    Alexandra Coutlée

    Fondatrice, conseillère pédagogique en intégration du numérique au primaire et au secondaire


    Je suis de nature bien anxieuse et j’aime que tout soit pensé, organisé, planifié. Ça me permet alors de laisser aller et de relaxer. Lorsque je voyage (pré-Covid, mais j’espère pouvoir recommencer un jour…), tout est préparé d’avance : les hôtels réservés, ma liste de resto et de réservation faite, la liste des choses à visiter… le guide Top 10 des choses à voir bien lu avant le départ. Bien sûr, par la suite, on peut y aller de spontanéité un peu, je ne suis pas si plate, mais ce bout de préparation est un de mes préférés.

    Au travail, je suis pareille. La fin de l’année est un moment de bilan, un moment où je remplis une liste de choses à faire, à refaire ou à faire différemment pour l’année suivante. Mais cette année… impossible, et mon anxiété est bien présente. Je fais des plans… et les refaits… rien n’a de sens, car rien n’est certain.

  • Alexandra Coutlée,  Covid-19 2020,  Décrocher,  Enseignant connecté,  Espaceprof,  Gestion du temps,  Lâcher prise,  Santé mentale,  Santé Physique

    S’arrêter quand il n’y a pas de fin…

    Image par Gerd Altmann de Pixabay

    Alexandra Coutlée Espaceprof

    Alexandra Coutlée

    Fondatrice, conseillère pédagogique en intégration du numérique au primaire et au secondaire


    Lorsque le 13 mars les écoles ont fermé, on m’a envoyée à la maison en me disant qu’on me donnerait des nouvelles le lundi. J’ai pris mes outils technos le plus possible et… me suis retrouvée à la maison. Cette année, je n’ai pas d’élèves, j’ai été libérée de ma tâche pour appuyer mes collègues enseignants dans des projets technos. Je faisais de la robotique, de la programmation, de la réalité virtuelle. J’accompagnais en classe et je donnais des formations sur les outils à des personnes débutantes, intermédiaires et avancées. Ça allait de Comment ouvrir un Chromebook à Automatiser une tâche sur un site web. J’adorais ce que je faisais.

  • Alexandra Coutlée,  Covid-19 2020,  Décrocher,  Enseignant connecté,  Espaceprof,  Gestion du temps,  Lâcher prise,  Organisation,  Santé mentale,  Santé Physique

    L’équilibre à distance

    Image par Welcome to all and thank you for your visit ! ツ de Pixabay

    Alexandra Coutlée

    Fondatrice, conseillère pédagogique en intégration du numérique au primaire et au secondaire

    Trouver le bon équilibre entre le travail et la vie familiale était déjà un défi pour une tonne de gens dans le milieu de l’éducation. Trouver cet équilibre est pourtant vital afin de conserver son énergie et ne pas se brûler. Depuis déjà plusieurs semaines, je suis en mode télétravail. Je n’ai pas d’élèves cette année puisque j’ai accepté un projet spécifique d’accompagnement en intégration du numérique. On m’a donc demandé de soutenir le personnel de ma commission scolaire… à distance.

    Plusieurs collègues dans le milieu de l’enseignement sont dans cette situation depuis un certain temps aussi d’ailleurs. Je pense entre autres aux enseignants du collégial ou à l’université. Et il semble que cette situation sera demandée à des enseignants de plusieurs autres milieux scolaires dans les prochaines semaines, voire les prochains mois. Il est facile de passer beaucoup trop de temps devant son écran en mode distance et de se laisser envahir par le flot de demandes et de travail… d’être joignable 24 heures sur 24 et de ne plus avoir un équilibre de vie.

  • Alexandra Coutlée,  Covid-19 2020,  Espaceprof,  Lâcher prise,  Santé mentale

    Le deuil de mon année scolaire

    Image par Hans Braxmeier de Pixabay

    Alexandra Coutlée

    Alexandra Coutlée

    Fondatrice, conseillère pédagogique en intégration du numérique au primaire et au secondaire


    Il me semble bien ridicule de parler de deuil alors que tant d’autres en vivent des vrais. Mais c’est le seul mot que j’ai trouvé pour décrire ce que je ressens depuis plusieurs semaines. C’est comme si un accident bête m’avait enlevé un être cher. Mon être cher? Mes profs et mes élèves…Et je sais que ce n’est pas pareil… et je sais qu’il y a des choses bien plus graves que la tristesse que je voulais exprimer par ce billet.

    Cette année, je n’étais pas en classe. On m’avait offert de me retirer de mon poste d’enseignante au secondaire pour un projet spécifique: intégrer le numérique à l’école. Je savais que le besoin était là et c’était (et c’est encore) une de mes passions, mais je dois vous avouer que j’avais très peur. Peur de faire du “bureau”, d’être déconnectée de la vraie réalité d’enseignant, peur de m’ennuyer du contact quotidien avec les élèves.

  • Alexandra Coutlée,  Covid-19 2020,  Espaceprof,  Gestion du temps,  Lâcher prise,  Organisation,  relation d'aide,  Santé mentale

    Routine ou pas de routine

    Image par DarkWorkX de Pixabay

    Alexandra Coutlée

    Alexandra Coutlée

    Fondatrice, conseillère pédagogique en intégration du numérique au primaire et au secondaire


    Le débat est un peu partout sur les réseaux sociaux. Laissez vos enfants vivre le moment présent ou encore, voici une routine pour vos enfants du matin au soir. Certains jugent la routine horrible, d’autres jugent que le laisser-aller fera prendre du retard aux enfants.

    De mon côté, je suis seule avec mon conjoint à la maison. Lorsque l’annonce m’a été faite que, en tant que conseillère pédagogique, j’allais faire du télétravail et que, pour l’instant, je pouvais « mettre mes dossiers à jour » en attendant les prochaines consignes, j’ai tout de suite établi un horaire. Je me suis forcée toute la semaine à m’habiller et « m’arranger » chaque matin et j’ai combattu l’envie de m’habiller en mou. J’ai établi un horaire entre 8h et 16, parti des minuteries pour m’octroyer des pauses et respecté mon heure de dîner. J’ai fait la liste des projets possibles et… des imprévus sont arrivés et je les ai mis de côté.

  • Covid-19 2020,  Décrocher,  Espaceprof,  Julie Ferland,  Lâcher prise,  Santé mentale

    L’ennui

    Image par PublicDomainPictures de Pixabay


    Le monde entier est en quarantaine. Le monde s’ennuie. Partout, on voit apparaître des solutions à cette horrible sensation. Des horaires réglés à la minute près pour venir en aide aux parents, des propositions de séries, des visites virtuelles de musées, des suggestions pédagogiques pour ne pas que la perte se fasse ressentir auprès de nos jeunes. Lorsque j’étais petite, je m’ennuyais souvent. Je me rappelle de moments où j’allais voir ma mère en lui disant que je ne savais pas quoi faire. Elle me proposait des solutions. Elle me disait que lorsque je vivais cet ennui, je pouvais y pallier en étant créative. Faire du dessin, écouter de la musique, lire… Plusieurs études prouvent actuellement que l’ennui est le moteur de la créativité. J’irais même plus loin. À force de faire en sorte que le monde ne ressente jamais cet affreuse sensation, on en fait des êtres dépendants et passifs.

  • Carolane Groleau,  Covid-19 2020,  Décrocher,  Espaceprof,  Gestion du temps,  Lâcher prise

    Vaincre l’isolement

    Image par StockSnap de Pixabay

    Carolane Groleau Espaceprof

    Carolane Groleau

    Enseignante au secondaire


    D’aussi loin que je me souvienne (et selon les souvenirs de ma mère), j’ai toujours adoré l’école, tellement que maintenant, j’y travaille! 

    À cinq ans, j’étais fin prête à être une grande fille et partir faire le plein de nouvelles connaissances! Si bien que le matin de la rentrée, ma mère a été un peu déstabilisée lorsque toute confiante et heureuse, je lui ai dit au revoir.

  • Alexandra Coutlée,  Covid-19 2020,  Décrocher,  Développement professionnel continu,  Entraide,  Espaceprof,  Formation,  Gestion du temps,  Lâcher prise,  relation d'aide,  Santé mentale,  Santé Physique

    Vivre et laisser vivre

    Image par StockSnap de Pixabay

    Alexandra Coutlée

    Alexandra Coutlée

    Fondatrice, conseillère pédagogique en intégration du numérique au primaire et au secondaire


    Nous vivons tous ensemble, quelque chose qui sort de l’ordinaire. Il faut donc se tenir les coudes (métaphoriquement, bien sûr). Je me désole de voir comment plusieurs sont durs envers leurs collègues sur les réseaux sociaux. Certains enseignants ont choisi d’envoyer des idées de jeux à faire à la maison, d’autres d’envoyer une vidéo aux élèves pour les rassurer. Certains ont choisi de prendre cette pause comme une pause complète et de déconnecter complètement.

    J’ai intitulé ce billet vivre et laisser vivre. Bien sûr, dans le contexte que nous vivons, il faut présentement s’empêcher de vivre notre vie normale pour permettre à d’autres… de vivre. J’ai choisi cette expression plutôt pour nous rappeler d’être bienveillants les uns envers les autres. J’appelle donc au respect et vous propose de laisser chacun vivre ce moment à sa façon, tout en respectant, bien sûr, les demandes du gouvernement.

  • Alex-Anne Flambert,  Lâcher prise,  Passion,  Santé mentale

    Quitter pour un congé de maternité

    Image par alessandraamendess de Pixabay

    Alex-Anne Flambert Espaceprof

    Alex-Anne Flambert

    Enseignante au secondaire


    Je viens de terminer ma première semaine de congé de maternité. Bien que j’ai passé celle-ci avec un bon rhume, j’ai – presque complètement – réussi à décrocher de tout ce qui était scolaire. En fin d’étape, je dois dire que j’en suis plutôt fière! Avant de partir, mes notes étaient entrées, mes commentaires étaient faits et mes adieux avaient été envoyés aux parents. Je pouvais donc partir la tête vide! Ou presque…

    Les semaines qui ont précédé mon départ, je recevais chaque jour la même question : « As-tu hâte, il n’en reste pas long! » Eh bien, non, je n’avais pas si hâte. Oui, j’étais fatiguée et j’attendais avec impatience le moment où je pourrais me lever sans cadran, mais j’angoissais à l’idée de quitter ma routine et mes élèves. Même si j’arrivais chaque matin un peu plus épuisée et moins motivée que la veille, dès que je mettais les pieds dans ma classe, que je me retrouvais aux côtés de mes élèves, j’étais revigorée.

  • Alex-Anne Flambert,  Lâcher prise,  Organisation,  Santé mentale

    La classe du voisin est toujours mieux décorée que la nôtre

    Image par Shannon Anderson de Pixabay

    Alex-Anne Flambert Espaceprof

    Alex-Anne Flambert

    Enseignante au secondaire


    Instagram, Facebook, YouTube, les réseaux sociaux font partie du quotidien de la majorité d’entre nous. Autant répétons-nous à nos élèves et à nos enfants que ce qu’on y voit est loin de représenter la réalité, autant il est difficile, lorsqu’on est enseignant.e, d’appliquer nos propres conseils. Les créateurs de contenu se faisant de plus en plus nombreux (et je m’inclus dans ceux-ci!), il est parfois ardu de ne pas se sentir submergé face à tous ces comptes de profs à l’esprit créatif. 

    Toujours plus de matériel 

    Avez-vous déjà pris le temps de fouiner un peu sur Instagram afin de voir combien d’enseignants.es y partageaient leurs cartes à tâches, leurs documents colorés ou leur classe décorée comme un sapin de Noël? Bien que toutes ces images soient inspirantes, il vient des moments où, lorsque je vois tout cela et que je me compare, je ne fais qu’angoisser. Mon matériel n’est pas aussi coloré que le sien! Oh, il me faut une plastifieuse, moi aussi je veux faire des cartes à tâches! Hein! Elle a déjà produit cette activité pour la fin d’année! Je dois m’y mettre si je ne veux pas refaire la même que l’année passée!