• Covid-19 2020,  Entraide,  Espaceprof,  Nadia Bélanger,  relation d'aide,  Santé mentale

    L’école comme refuge: ces élèves en détresse psychologique

    Image par Ulrike Mai de Pixabay

    Nadia Bélanger Espaceprof

    Nadia Bélanger

    Enseignante au secondaire


    Depuis l’éclosion du coronavirus au Québec et l’arrêt des cours, je ne peux m’empêcher de penser à ces élèves en détresse. Ces élèves pour qui l’école est un refuge. Un refuge contre la solitude, l’ennui, les pensées négatives envahissantes, la violence, l’anxiété.

    C’est que dans les réseaux sociaux, on s’intéresse surtout à l’aspect académique. Aux notions qui ne seront pas enseignées. Aux savoirs qui seront oubliés. Aux compétences qui ne seront pas complètement développées. Mais quand est-il du reste?

  • Enseignement positif,  Entraide,  Espaceprof,  Nadia Bélanger

    Avec les collègues: attention à la compétition!

    Image par Gerd Altmann de Pixabay

    Nadia Bélanger Espaceprof

    Nadia Bélanger

    Enseignante au secondaire


    Dans un milieu comme l’enseignement, il peut arriver un moment où on se sent en compétition vis-à-vis nos collègues. Parce qu’un de nos collègues a de très bonnes relations avec tous ses élèves. Parce qu’un de nos collègues fait toujours des projets hyper stimulants avec les élèves. Parce qu’un de nos collègues a toujours les bons conseils.

    Pourquoi cacher vos faiblesses au lieu de les surmonter?

    Imaginez si tous les enseignants avaient les mêmes forces et faiblesses, ce ne serait pas la situation idéale pour la réussite et la motivation des élèves! Rappelez-vous que si un collègue est apprécié pour sa relation avec ses élèves, vous l’êtes sans doute autant par rapport à une autre force comme la gestion de classe ou la maîtrise de votre matière. Les élèves sont aussi tous différents et ils n’apprécient pas les mêmes forces chez leurs enseignants. Toutefois, les élèves, comme les collègues, ont souvent une perception négative des enseignants qui n’ont jamais travaillé sur eux-mêmes.

  • Espaceprof,  Nadia Bélanger

    Lettre d’un ado à ses parents pour Noël

    Image par klimkin de Pixabay

    Nadia Bélanger Espaceprof

    Nadia Bélanger

    Enseignante au secondaire


    Maman, papa,

    Le temps des fêtes arrive pis j’me dis que ça va me faire du bien. Je dois avouer que cette année, je la trouve dure. Pas pour une raison en particulier je pense, juste parce que je vieillis. J’ai plus conscience des autres pis de leur jugement. J’ai plus conscience de mon corps que j’aime pas bin bin. J’suis plus souvent déçu de mes amis parce que je commence à comprendre c’est quoi la vraie amitié. Je commence à être attiré par les autres, mais j’suis pas certain si quelqu’un d’autre pourrait s’intéresser à moi, j’me trouve pas mal ordinaire.

  • Enseignement positif,  Espaceprof,  Motivation,  Nadia Bélanger,  Reconnaissance

    Le renforcement positif de la direction

    Image par Jan Vašek de Pixabay

    Nadia Bélanger Espaceprof

    Nadia Bélanger

    Enseignante au secondaire


    Le renforcement positif par la direction

    Quoi de mieux que quelques petits mots bien choisis pour renforcer notre sentiment d’efficacité personnel? Il faut l’admettre, les enseignants ont besoin, comme les élèves, de sentir qu’on les supporte et que l’on souligne leurs bons coups.

    Toutes les manières sont bonnes!

    Au fil des années, j’ai vu toutes sortes de directions valoriser, supporter, souligner les bons coups de leurs enseignants par toutes sortes de manières. Quand l’intention est de faire du bien, je crois que toutes les manières se valent et font du bien.

  • Enseignement positif,  Entraide,  Espaceprof,  Nadia Bélanger,  relation d'aide

    Comment régler un conflit avec un(e) collègue?

    Image par Gerd Altmann de Pixabay

    Nadia Bélanger

    Nadia Bélanger

    Enseignante au secondaire


    Au travail, comme dans la vie, il est normal de rencontrer des conflits avec les autres. L’important, c’est de les régler pour se sentir mieux avec nous-mêmes, mais aussi pour que l’autre personne impliquée se sente mieux. Cela est une belle preuve d’empathie, d’humilité, de maturité et de respect.

    Évidemment, cela n’est pas une chose facile à faire, cela demande de la volonté à vouloir changer la situation conflictuelle. Voici des étapes qui peuvent vous aider:

  • Entraide,  Espaceprof,  Nadia Bélanger,  relation d'aide

    Écouter pour comprendre (pas pour répondre)

    Image par rawpixel de Pixabay

    Nadia Bélanger

    Nadia Bélanger

    Enseignante au secondaire


    Vous êtes-vous déjà demandé si vous écoutez pour comprendre ou si vous écoutez pour répondre?

    Avec la direction

    Les directions d’école et les enseignants peuvent avoir des points de vue différents sur les situations. C’est normal, leurs angles d’approche sont différents. C’est comme si vous aviez quelqu’un qui vous regardait de face, et l’autre, de derrière: l’un verrait votre visage, et l’autre, vos cheveux. D’où l’importance d’essayer de bien s’écouter pour comprendre les points de vue. Se mettre sur un mode défensif, en répondant rapidement pour faire valoir son propre point de vue, ne contribue pas à la recherche d’un compromis ou d’une solution.

    Avec les collègues

  • Enseignement positif,  Espaceprof,  Nadia Bélanger

    Pourquoi les ados?


    Nadia Bélanger

    Enseignante au secondaire


    On me pose souvent cette question quand on me demande ce que je fais dans la vie et que je réponds: « Je suis enseignante au secondaire ».

    Voici quelques-unes des raisons pour lesquelles j’ai choisi les ados!

    Les ados sont les adultes de demain, ils sont porteurs d’espoir et de changement. Lorsqu’on prend le temps de les écouter (et non pas simplement de les entendre), on se rend compte à quel point le monde change, les idées évoluent. Les ados ne manquent pas d’idées révolutionnaires. Quand on regarde les bibliographies de grands révolutionnaires comme Mark Zuckerberg ou Elon Musk, on peut vite comprendre qu’adolescents, ils ne manquaient pas d’idées non plus. Alors quand je veux m’imaginer à quoi va ressembler l’avenir, j’écoute et j’observe mes ados dans mes classes et je suis toujours positivement étonnée! Et si on misait l’avenir sur leur présent?

  • Climat de classe,  Enseignement positif,  Espaceprof,  Gestion de classe,  Nadia Bélanger,  relation d'aide

    Faisons tomber les étiquettes


    Nadia Bélanger

    Enseignante au secondaire


    Dès la première rencontre de niveau, les premières étiquettes sont données aux élèves: « bavard », « trop d’attitude », « paresseuse ».

    Dès la première semaine, les nouveaux enseignants ne sont pas épargnés, étiquetés rapidement: « va être bon », « veut se faire aimer » , « prend beaucoup de place ». On ne tarde pas non plus à leur faire part des étiquettes des anciens: « les élèves l’adorent », « a l’air bête ».

    Il y a des étiquettes qui sont utiles pour l’enseignant(e), car elles permettent d’éviter des situations embarrassantes ou des réactions inadéquates envers certains élèves ou des collègues qui ont des problématiques particulières.