• Alexandra Coutlée,  Covid-19 2020,  Enseignant connecté,  Espaceprof,  Lâcher prise,  Pédagogie

    Le doute

    Image by Fernando Prado from Pixabay

    Alexandra Coutlée Espaceprof

    Alexandra Coutlée

    Fondatrice et collaboratrice
    Conseillère pédagogique au primaire et au secondaire


    Je vais vous dire un secret… tous les enseignants ont des doutes. Chaque fois qu’ils proposent quelque chose aux élèves, ils ont des doutes. Qu’ils soient au début de leur carrière ou à la fin, faire quelque chose de nouveau vient avec des doutes. Parfois même, ces doutes paralysent et nous empêchent de nous lancer. On retombe donc facilement dans ce qui est familier, dans ce qui fonctionne depuis toujours. 

    Le doute en début de carrière… ou en tout temps !

    Au début de ma carrière en enseignement, je suivais les collègues. Si j’enseignais un niveau avec une autre enseignante, je suivais ce qu’elle faisait en classe. Il n’y a rien de mal à ça. Après tout, les premières années, on en a pas mal dans notre assiette. Mais je me suis vite rendu compte que j’avais envie d’essayer de nouvelles choses… envie de mettre ma couleur dans ma classe et dans mes projets. Et on n’a pas besoin d’être nouvellement enseignant pour avoir envie d’essayer quelque chose de nouveau. L’année scolaire 2019-2020 et son enseignement à distance nous a tous forcés à nous lancer dans de nouvelles façons de faire.

  • Alexandra Coutlée,  Apprentissage,  Enseignant connecté,  Pédagogie

    Nos élèves et le courriel

    Image by Markus Trier from Pixabay

    Alexandra Coutlée Espaceprof

    Alexandra Coutlée

    Fondatrice, conseillère pédagogique en intégration du numérique au primaire et au secondaire


    L’arrêt des classes en mars dernier a rendu difficile la communication avec plusieurs élèves. Ceux-ci n’étaient pas tous à l’aise avec les moyens de communication à leur disposition. Un de ces moyens: le courriel. Toutes les écoles fournissent aux élèves une adresse courriel. Celle-ci leur est distribuée en début d’année et, souvent, les suit durant tout leur parcours scolaire. Plusieurs enseignants se sont rendu compte que leurs élèves n’étaient pas à l’aise avec le courriel ou encore ne l’avaient jamais consulté. Ils savent, bien sûr, ce que c’est. Mais ils communiquent avec d’autres outils. 

    Pourtant, le courriel est encore très présent dans notre société. Ils en auront besoin au cégep et à l’université. Ils seront aussi essentiels en milieu de travail… ou même pour appliquer sur un poste en ligne pour la première fois! Les outils de communication tels que Seesaw, Teams et Google Classroom sont très pratiques, mais sont complémentaires au courriel. Il est donc important de développer les habiletés numériques avec cet outil. Même s’ils sont habitués de communiquer en ligne, les élèves utilisent majoritairement des outils de textos ou de clavardage et utilisent un langage informel. Ils communiquent aussi avec des images, des GIF et des émoticônes qui sont moins appropriés lorsque l’on communique par courriel.

  • Gestion de classe,  Jessie Villeneuve,  Pédagogie

    Diversité culturelle : Enseigner à accueillir la différence, c’est aussi ça, notre rôle!

    Image par Capri23auto de Pixabay

    Jessie Villeneuve Espaceprof

    Jessie Villeneuve

    Enseignante au secondaire


    Je n’enseigne pas à Montréal. La pluriethnicité ne fait pas partie de mon quotidien. Pourtant, cette année, j’enseignais pour la première fois dans une école qui est désignée pour accueillir les enfants de familles immigrantes. Ça veut dire que dans ma commission scolaire, si tu es un enfant issu de l’immigration, peu importe ton quartier, tu dois fréquenter cette école afin de recevoir des services en classe de francisation. Bien qu’ils puissent bénéficier de ces services, ces élèves sont également intégrés dans les classes régulières, et ce, de manière de plus en plus fréquente au fur et à mesure que leur compréhension du français s’intensifie.