Alexandra Coutlée,  Gestion du temps,  Motivation,  Santé mentale

Faire le bilan de notre année scolaire

Il peut sembler un peu précipité de parler de bilan de fin d’année alors que l’année n’est pas encore terminée…. et que la neige n’est même pas fondue encore. Mais je me rends compte chaque année que d’attendre juin pour dresser un bilan est toujours trop tard et que je suis un peu trop épuisée rendue là pour le faire. Au mois de mai, nous sommes tous en mode dernier milles de préparation d’examens et en juin, ce sont les sessions officielles d’examens, les sessions de correction, les surveillances et toutes les autres activités connexes à notre vie d’enseignants comme des galas méritas ou la collation des grades. Avril semble donc un bon moment pour effectuer le bilan de l’année scolaire.

Si vous êtes comme moi, chaque début d’année arrive en force et ne permet pas beaucoup de temps de réflexion: nouvelle tâche, nouvelle planification, nouvelle année, nouveau local à décorer… Les quelques jours pédagogiques de début d’année passent si vite qu’on se met rapidement à la tâche en mode automatique. Pourtant, chaque fin d’année, je me dis que je vais continuer de mettre en place la routine gagnante qui a fonctionné pour mes débuts de cours ou que je dois ajuster ce projet coup de coeur, car il était presque parfait sauf une ou deux questions à retirer. Je me promets de ne plus m’embarquer dans un certain comité qui m’a causé de la frustration et je me dis qu’il faudrait bien me souvenir de passer plus de temps avec ces collègues positifs qui me font toujours du bien.

Toutes ces réflexions, je me les fais toute l’année… et elles sont souvent mises de côté en début d’année, faute d’avoir le temps d’y revenir. Je vous propose donc de faire le bilan de votre année scolaire maintenant. Connaissez-vous Marie Kondo? Cette femme japonaise, fort sympathique, a écrit un livre et produit une télésérie sur Netflix. Elle y présente une méthode pour désencombrer sa maison. Sa méthode est relativement simple et comprend des sections précises telles que les livres, les vêtements, les papiers, etc. Elle demande aux gens de prendre l’item dans leurs mains et de voir l’émotion qu’il suscite. Apporte-t-il de la joie? Si ce n’est pas le cas, on se débarrasse de l’item en question.

Vous vous demandez pourquoi je vous parle de technique pour désencombrer sa maison? J’ai un lien avec l’enseignement et j’y arrive. Nous allons appliquer ensemble cette méthode pour faire le bilan de notre année scolaire. Nous allons choisir de garder ce qui nous apporte de la joie le plus possible. Bon, vous me direz : “Mes examens ministériels ne m’apportent aucune joie. Puis-je donc les retirer?” Bien sûr que non. Marie Kondo ne demande pas aux gens de se débarrasser de leur aspirateur ou de leur réfrigérateur. Ce sont des éléments de base obligatoires que nous devons conserver… en attendant de trouver mieux!

Je vous propose de faire le bilan par étape. Vous trouverez, dans la section boutique du site Internet d’Espaceprof ou sur notre page Facebook, un document qui vous aidera à compléter votre bilan. Je vous suggère de le mettre bien en vue sur le dessus de vos effets personnels lorsque vous ferez vos boîtes afin de le retrouver rapidement en début d’année. Pour chacune des catégories, prenez le temps de ressentir les émotions qui surgissent quand vous y pensez. Rien de complexe et d’ésotérique. Il s’agit simplement de voir si ces choses vous font sourire. Il vous faudra probablement regarder votre planification annuelle, votre planification détaillée ou encore votre cahier de planification.

Projets-thèmes coup de coeur

Commencez par la liste des projets et des thèmes que vous abordez en classe. Même si l’an prochain, vous changez de niveau ou même d’école, je suis certaine que certains thèmes vous ont fait sourire plus que d’autres. Est-ce qu’un projet a intégré la musique d’une façon qui vous a plu, ou encore est-ce que vous avez ajouté un élément artistique ou technologique à un projet et vous avez eu du plaisir à l’enseigner? Ajoutez ces items à votre bilan et l’an prochain, assurez-vous de répéter ces expériences positives.

Dire non à…moins de…

Cette fois-ci, j’applique la méthode de Mme Kondo, à l’envers. Quand vous feuilletez votre cahier de planification ou votre calendrier, quels sont les évènements qui vous pèsent, qui sont lourds? Et bien sûr, sur lesquels avez-vous du contrôle? Est-ce qu’un comité dans lequel vous vous êtes impliqués vous fait soupirer chaque fois que vous le voyez à l’horaire? Est-ce que la lecture d’un roman en particulier vous ennuie? Ajoutez ces éléments à votre bilan afin de voir si vous pouvez vous désister ou les remplacer l’an prochain.

Mes résolutions personnelles

J’ai aussi ajouté une section résolutions personnelles. Il peut s’agir de prendre plus de temps pour relaxer, de faire du sport plus régulièrement, mais également de se laisser une petite note à soi-même sur des résolutions telles que ne plus vérifier ses courriels le soir ou encore être plus positif dans la salle des enseignants. Cette section vous rappellera vos bonnes intentions en début d’année scolaire.

Les routines et la gestion de classe qui fonctionnent pour moi

Il existe bien des routines et bien des façons de gérer sa classe. Plusieurs formations et lectures nous présentent toutes sortes de stratégies. Pour que ces stratégies fonctionnent, on doit non seulement bien les appliquer, mais il faut aussi y croire et qu’elles fonctionnent avec qui nous sommes. Mettre en place quelque chose qui va à l’encontre de notre personnalité ou de nos valeurs est rarement gagnant. Il y a des routines et des façons de gérer votre classe qui ont bien fonctionné cette année et que vous appréciez? Notez-les dans votre bilan et assurez-vous de les remettre en place l’an prochain ou du moins de vous en inspirer avec vos nouveaux groupes.

Les comités, implications-école et coups de coeur

Nous savons tous qu’être enseignant veut aussi dire “toutes autres tâches connexes”. Nous participons à des comités, à des voyages étudiants, organisons des activités-midi avec les élèves, des dîners pizza et bien plus encore. Lesquelles de ces tâches ou de ces activités vous ont fait sourire ou vous ont apporté de la joie? Cette année, j’aurai la chance à nouveau d’accompagner les élèves de danse à New York et même de danser avec elles. C’est un beau moment qui me sort de ma zone de confort et que j’apprécie beaucoup. Ajoutez ces moments à votre bilan et rappelez-vous de répéter l’expérience l’an prochain ou de tenter de trouver des expériences similaires.

Les collègues sur qui je peux compter

L’entraide, le partage et le support entre collègues, c’est précieux. Nous avons autour de nous une ressource essentielle que parfois, dans le tourbillon des choses, nous oublions. Quels sont les collègues vers qui vous pourrez vous tourner quand vous aurez des questions ou même des découragements? Faites la liste de ces collègues et assurez vous d’entrer en contact avec eux dès le début de la prochaine année scolaire. La collègue de 4e année avec qui vous avez eu tellement de plaisir peut être encore une ressource, même si vous avez changé d’école ou de niveau. Envoyez un petit courriel à toute votre liste de collègues indiqués sur votre bilan en début d’année prochaine et laissez leur savoir qu’eux aussi peuvent compter sur vous.

Allez, chers collègues, à vos bilans! La fin de l’année scolaire est déjà bien proche! Soyez déjà prêts pour l’an prochain!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *