Développement professionnel continu,  Entraide,  Espaceprof,  Goldrick Noel,  Nouveaux enseignants

L’autonomie professionnelle

Image par Gerd Altmann de Pixabay

Goldrick Noel

Enseignant au primaire


S’il y a un métier où tu peux te permettre de solidement te casser la gueule, c’est en éducation!

On dit que la perfection n’existe pas. Cela voudrait donc dire que la rechercher est une quête sans fin. C’est encore plus vrai quand on débute.

À ma première année d’enseignement, j’ai oublié d’évaluer deux compétences lors de la première étape. J’ai pris le temps de les enseigner, d’avancer dans le programme, mais j’ai complètement oublié d’en faire un des éléments du bulletin.

À une semaine de la remise des notes, j’étais terrorisé. Je me demandais ce que mes collègues allaient penser de moi. Je pensais à ces nombreuses compétences de mes stages universitaires et aux remontrances que j’aurais subies si j’étais en stage.

Professionnellement parlant, la meilleure chose à faire était de prévenir la direction le plus tôt possible. Et c’est à partir du moment où j’ai avoué mes torts que tout s’est bien déroulé. J’ai dit “avoué mes torts”, mais j’aurais dû dire que j’ai pris la décision de bien m’entourer.

Car s’il y a un endroit où on peut compter sur son équipe, c’est bien en éducation. Grâce à la direction et à mes collègues de cycle, j’ai rapidement pu me sortir de ce pétrin. Mieux encore, j’ai eu la chance d’ajouter dans ma boîte d’outils des stratégies en matière d’évaluation des compétences tout en créant de superbes liens qui vont de pair avec mon besoin d’autonomie professionnelle.

Parce que demander de l’aide ne devrait pas nous donner l’impression qu’on manque d’autonomie. Demander de l’aide est une action professionnelle qui reflète notre intérêt pour ce qui est le mieux pour nos élèves. C’est au moment de prendre la meilleure décision que l’on exerce son autonomie professionnelle.

Tendez la main à vos collègues. C’est vrai qu’on peut trouver des ressources en faisant une petite recherche sur le Web, mais il ne faut pas négliger l’impact de l’expertise de nos collègues. Elles sont brillantes, elles sont créatives et elles sont là. Tout près.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *