Décrocher,  Enseignant en vacances,  Espaceprof,  Lâcher prise

L’enseignant en voyage


Alexandra Coutlée

Enseignante au secondaire, fondatrice d’Espaceprof


Les voyages font partie de ma vie depuis plusieurs années. Que ce soit de découvrir une ville tout près de chez moi ou de partir loin, j’aime m’évader et vivre autre chose que mon quotidien. Explorer des musées, l’histoire d’autres régions ou pays, m’imprégner de la beauté de tous les paysages possibles m’aide à décrocher. J’ai remarqué que ces voyages m’apporte beaucoup également en tant qu’enseignante. Ces voyages sont des références culturelles, des anecdotes et même des idées de futurs projets pour mes élèves. 

Les voyages en classe

La visite de différents endroits m’a permis d’enrichir plusieurs discussions en classe et d’ouvrir ma classe à diverses cultures. J’aime rapporter des objets qui décorent ma classe et démarrent des conversations avec les élèves. J’aime afficher des photos prises lors de mes voyages. À plusieurs reprises, ces photos et objets ont aidé à tisser des liens avec mes élèves. Je me souviens d’un élève avec qui c’était particulièrement difficile et qui semblait fermé à toutes mes interventions. À la fin d’un cours, cet élève est resté après la cloche. Il voulait me demander si une de mes photos affichées était bien une photo prise à Calgary. Il y était allé à quelques reprises pour visiter ses grands-parents qui lui manquaient beaucoup. Nous avons parlé de pistes de randonnées, de restaurants que nous avions appréciés… et il est reparti avec le sourire. Le cours suivant, la relation était tout autre. Nous avions un lien commun. Je ne vous dis pas que ça a tout réglé, mais cette conversation a aidé notre lien.

J’aime ajouter de ces images à mes présentations aux élèves ou discuter d’endroits qu’ils aimeraient visiter. Mes voyages font souvent partie de ma présentation aux élèves lors du premier cours. Ils sont encore en mode été et plusieurs ont visité des coins du Québec, du Canada ou d’ailleurs dans le monde avec leurs parents. BIen sûr, certains n’ont pas eu cette chance, mais ils aiment quand même me parler d’endroits qu’ils rêvent de visiter et nous rêvons ensemble. 

Vivre la réalité de mes élèves

Étant enseignante d’anglais, les voyages me font souvent vivre la réalité de mes élèves en classe. Tenter de communiquer avec quelques mots d’italien pour commander mon repas, trouver des ressources en ligne ou dans mon guide de voyage, interpréter des panneaux de signalisation en faisant des liens avec mes connaissances ou en utilisant les images… ces stratégies sont toutes des stratégies que j’enseigne aux élèves qui sont en apprentissage d’une deuxième langue. Les essayer moi-même et pouvoir les citer en exemple à mes élèves font que je suis capable de me mettre dans leurs souliers pour un petit moment, et je crois que cela m’aide à comprendre ce qu’ils vivent et à ajuster ma pédagogie en classe.

Vraiment décrocher

Trop souvent pendant mes vacances, je pense à l’école, au travail… j’ai personnellement beaucoup de difficulté à décrocher. J’utilise l’été pour m’avancer dans le retard que je ressens dans l’année scolaire. Je me mets de la pression (car personne ne m’a dit que je devais faire ça pendant mes vacances) pour m’avancer dans de la lecture pédagogique ou d’ajuster des projets que je n’ai pas eu le temps de faire. En même temps, j’aime tellement ce que je fais, j’en suis passionnée… que de lire un ouvrage pédagogique est quelque chose qui ne me pèse pas… j’aime ça! J’aime aussi monter des projets pédagogiques et d’avoir enfin le temps, l’été, de le faire… j’apprécie!

Je sais par contre qu’il est facile de tomber dans l’épuisement professionnel. Il faut apprendre à décrocher, à prendre soin de soi. C’est pourquoi les voyages m’aident en ce sens. Mon ordinateur est loin, je m’oblige à apporter de la lecture qui n’est pas en lien avec le travail et je décroche. Ces semaines de voyage à l’extérieur, que ce soit en camping ou quelque part dans un hotel en Europe, me permettent de prendre une pause. Tout est dans l’équilibre et dans l’écoute de soi.

J’écris ce texte quelques jours avant mon départ en voyage en Irlande. Dix journées de découverte, de beauté, de moments précieux avec mon conjoint. Je sais que je reviendrai détendue et prête pour la prochaine année… et j’aurai plein d’anecdotes à partager avec les collègues et les élèves!

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *