Alexandra Coutlée,  Enseignement positif,  Espaceprof,  Motivation,  Nouveaux enseignants

Les premières années en enseignement (4)

livres, cahiers en pile

Après plusieurs années d’études, des stages en classe et bien des travaux théoriques, les jeunes enseignants sont souvent fébriles de commencer leur carrière et d’avoir enfin leurs élèves à eux. Malheureusement, plusieurs d’entre eux quittent dans les cinq premières années de carrière. Selon une étude du Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante, c’est 25% des nouveaux enseignants qui quittent le métier,  une perte considérable de potentiel de relève.

Plusieurs raisons expliquent leur départ: tâche lourde ou partielle, instabilité d’emploi ou désillusionnement quant au métier qui est plus difficile qu’imaginé. Plusieurs vivent une ou des premières années loin de ce qu’il s’étaient imaginé. Pourtant, il ne faut oublier les 75% qui restent et qui ont trouvé comment mieux vivre les débuts dans ce métier. Je vous présente donc cinq jeunes enseignants qui ont gracieusement accepté de me partager leurs bons coups et leurs conseils aux nouveaux enseignants!

Enseignante 4: Sarah

Sarah a obtenu une tâche de 70% cette année. Elle enseignait à un groupe de 3e secondaire, un groupe de 4e secondaire et était également enseignante ressource et tutrice d’un groupe. Au mois de novembre, on lui a ajouté un autre groupe, cette fois en 2e secondaire. Son pourcentage de tâche n’a toujours pas été ajusté…depuis novembre…

Sarah dit avoir passé une belle année grâce à ses élèves et à ses collègues. Elle a vécu beaucoup de stress au départ puisque l’école était nouvelle et la tâche a été changée à la veille de la rentrée. C’était également un défi pour elle d’enseigner au deuxième cycle, elle qui croyait être une “fille de premier cycle”. Elle a fait beaucoup de découvertes cette année et a découvert les dessous du monde de l’enseignement. Elle se sentait préparée et bien mise en garde sur comment affronter les classes difficiles. Elle est donc restée même quand c’était plus dur et a continué à donner son 120%… Après tout, les élèves lui remettaient le tout fois mille!

Ce qu’elle a trouvé difficile est la façon dont l’école était gérée et le manque de communication. Si c’était à refaire, par contre, elle referait la même chose avec ses élèves. Elle a créé avec eux de beaux liens et est très fière de ce qu’elle a construit. Par contre, elle se mettrait moins de pression et choisirait peut être d’attendre une tâche qui lui convient plus au lieu de se mettre la pression de prendre un contrat. Elle essaierait d’être plus positive lorsque les choses deviennent plus difficiles et se mettrait rapidement dans un état en mode solution. Elle tenterait aussi de choisir une tâche qui lui permettrait d’avoir le temps de créer du matériel ou de travailler sur sa planification et pense que la tâche d’un nouvel enseignant devrait être allégée.

L’an prochain, elle sera encore enseignante, car les raisons pour lesquelles elle a choisi l’enseignement se réalisent dans son quotidien. Chaque jour est différent, de nouveaux défis lui sont offerts, elle peut aider les jeunes, elle travaille en équipe et elle est fière de ce qu’elle a accompli.

Chaque jour est différent, de nouveaux défis lui sont offerts, elle peut aider les jeunes, elle travaille en équipe et elle est fière de ce qu’elle a accompli.

Son conseil à un nouvel enseignant : prendre le temps avant de choisir un contrat d’enseignement et ne pas se mettre de la pression. Il ne faut pas chercher à prendre un poste à tout prix. Il faut aussi se faire confiance et rester soi-même. Tous les enseignants ont des techniques différentes et elles ne peuvent pas être faites pour tout le monde. Il faut donc en prendre et en laisser. Finalement, il faut prendre le temps de parler avec nos collègues et de partager notre vécu, car parfois, on croit être seul à vivre une situation, mais on se rend rapidement compte que non.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *