• Alexandra Coutlée,  Covid-19 2020,  Décrocher,  Enseignant connecté,  Espaceprof,  Gestion du temps,  Lâcher prise,  Santé mentale,  Santé Physique

    S’arrêter quand il n’y a pas de fin…

    Image par Gerd Altmann de Pixabay

    Alexandra Coutlée Espaceprof

    Alexandra Coutlée

    Fondatrice, conseillère pédagogique en intégration du numérique au primaire et au secondaire


    Lorsque le 13 mars les écoles ont fermé, on m’a envoyée à la maison en me disant qu’on me donnerait des nouvelles le lundi. J’ai pris mes outils technos le plus possible et… me suis retrouvée à la maison. Cette année, je n’ai pas d’élèves, j’ai été libérée de ma tâche pour appuyer mes collègues enseignants dans des projets technos. Je faisais de la robotique, de la programmation, de la réalité virtuelle. J’accompagnais en classe et je donnais des formations sur les outils à des personnes débutantes, intermédiaires et avancées. Ça allait de Comment ouvrir un Chromebook à Automatiser une tâche sur un site web. J’adorais ce que je faisais.

  • Alex-Anne Flambert,  Apprentissage,  Covid-19 2020,  Espaceprof,  Lecture,  Motivation

    Garder ses élèves motivés à lire… à distance!

    Image par Anrita1705 de Pixabay

    Alex-Anne Flambert Espaceprof

    Alex-Anne Flambert

    Enseignante au secondaire


    Ah, chère motivation! Ce n’est pas un secret, déjà, en fin d’année lorsque la chaleur pointe le bout de son nez (actuellement c’est plus le corps au grand complet!), on a moins envie d’être assis derrière un bureau. Dans notre situation particulière, alors qu’on est chez soi, en plus, c’est moins tentant pour plusieurs élèves. Cela dit, notre travail n’est pas encore terminé. Il nous faut garder nos élèves allumés, leur donner envie de découvrir encore et encore! Étant enseignante de français, j’accorde une place hyper importante à la lecture dans mon enseignement. Je vous propose donc quelques activités qui vous permettront de stimuler vos élèves en mettant la lecture de l’avant! Que vous enseigniez au primaire ou au secondaire, ou même que vous soyez parent, ces petites suggestions amusantes pourront vous être très utiles.

  • Climat de classe,  Covid-19 2020,  Espaceprof,  Nadia Bélanger

    Ma classe réelle est tellement plus…

    Image par Okan AKGÜL de Pixabay

    Nadia Bélanger Espaceprof

    Nadia Bélanger

    Enseignante au secondaire


    Ma classe réelle n’a rien à envier à ma classe virtuelle. Elles sont tellement différentes. 

    Ma classe réelle a ses odeurs que les élèves reconnaissent à leur arrivée. Elle sent parfois le produit au citron que j’utilise pour laver mes bureaux juste parce qu’il sent tellement bon! D’autres fois, elle sent le thé chaï, qui est sur mon bureau, et d’autres, ma crème à main à la lavande que je partage avec mes élèves.

    Ma classe réelle a ses couleurs. Elle a une belle nappe fleurie, un joli faux pot de fleurs, des photos souvenirs de mes débatteurs épinglées sur un tableau, des dessins réalisés par mes élèves sur la nature de l’être humain.

  • Alexandra Coutlée,  Apprentissage,  Covid-19 2020,  Enseignant connecté,  Espaceprof,  Gestion de classe

    Apprendre à distance

    Image par Tumisu de Pixabay

    Alexandra Coutlée Espaceprof

    Alexandra Coutlée

    Fondatrice, conseillère pédagogique en intégration du numérique au primaire et au secondaire

    www.alexandracoutlee.com


    Je n’ai pas d’expérience avec l’enseignement à distance. Je n’ai jamais géré d’élèves assis dans ma cuisine devant un ordinateur. Depuis plusieurs semaines, par contre, c’est ce que font plusieurs enseignants. On a misé sur le lien, sur la relation avec les élèves. C’est ce qui était le plus important. On nous parle maintenant d’enseignement à distance. Plusieurs formations en ligne sont ou seront disponibles pour appuyer les enseignants dans cette nouvelle réalité.

  • Alex-Anne Flambert,  Covid-19 2020,  Entraide,  Espaceprof

    Une école à réparer

    Image par PublicDomainPictures de Pixabay


    Notre système d’éducation n’est pas parfait. J’oserais même dire qu’il est plutôt chambranlant. Il se fragilise d’année en année. Chacun cherche à réparer les fissures, mais à sa manière. On a de petits bouts de rubans adhésifs ici et là, de la colle à bâton, des diachylons… Parfois, en insistant un peu trop pour que ça colle, on crée de nouvelles fissures, on casse un gros morceau. Alors on se fâche parce que ça ne tient pas. On cherche un coupable, on accuse celui qui n’a pas utilisé le bon matériel. Il arrive aussi qu’une tempête vienne faire tomber de gros morceaux, comme le fait actuellement la pandémie.

  • Alexandra Coutlée,  Covid-19 2020,  Enseignant connecté,  Espaceprof,  Portraits d'enseignants

    Enseignants en mode solutions… avec Éducaloi!

    Image par Alexandra_Koch de Pixabay

    Alexandra Coutlée Espaceprof

    Alexandra Coutlée

    Fondatrice, conseillère pédagogique en intégration du numérique au primaire et au secondaire


    Depuis que les écoles ont fermé, je vois passer des tonnes de choses sur les réseaux sociaux qui me rendent fière de travailler dans le milieu de l’éducation. Des gens qui trouvent des solutions, imparfaites parfois, mais ô combien mieux que de ne rien faire. J’ai vu des enseignants utiliser leurs douches comme tableau blanc pour démontrer un concept, se faire une caméra document avec une pile de livres et un cellulaire et organiser des laboratoires de sciences dans leur cuisine, filmés par leur enfant de 9ans.

  • Alexandra Coutlée,  Covid-19 2020,  Décrocher,  Enseignant connecté,  Espaceprof,  Gestion du temps,  Lâcher prise,  Organisation,  Santé mentale,  Santé Physique

    L’équilibre à distance

    Image par Welcome to all and thank you for your visit ! ツ de Pixabay

    Alexandra Coutlée

    Fondatrice, conseillère pédagogique en intégration du numérique au primaire et au secondaire

    Trouver le bon équilibre entre le travail et la vie familiale était déjà un défi pour une tonne de gens dans le milieu de l’éducation. Trouver cet équilibre est pourtant vital afin de conserver son énergie et ne pas se brûler. Depuis déjà plusieurs semaines, je suis en mode télétravail. Je n’ai pas d’élèves cette année puisque j’ai accepté un projet spécifique d’accompagnement en intégration du numérique. On m’a donc demandé de soutenir le personnel de ma commission scolaire… à distance.

    Plusieurs collègues dans le milieu de l’enseignement sont dans cette situation depuis un certain temps aussi d’ailleurs. Je pense entre autres aux enseignants du collégial ou à l’université. Et il semble que cette situation sera demandée à des enseignants de plusieurs autres milieux scolaires dans les prochaines semaines, voire les prochains mois. Il est facile de passer beaucoup trop de temps devant son écran en mode distance et de se laisser envahir par le flot de demandes et de travail… d’être joignable 24 heures sur 24 et de ne plus avoir un équilibre de vie.

  • Covid-19 2020,  Espaceprof,  Nadia Bélanger,  relation d'aide,  Santé mentale

    Les ados ne sont pas des adultes

    Image par Kathy Bugajsky de Pixabay

    Nadia Bélanger Espaceprof

    Nadia Bélanger

    Enseignante au secondaire


    En ce temps de grand confinement, j’ai lu beaucoup de commentaires sur nos adolescents. Sommes-nous portés à les juger trop rapidement? Avons-nous parfois comme attentes qu’ils se comportent comme des adultes?

    François Hertel a dit un jour: «Rien de plus terrible, quand on a été un enfant de talent, de n’être plus qu’un adolescent qui se cherche.»

    Et quel contexte difficile en ce moment pour se trouver! Comment se sentent-ils? Comment vivent-ils ce confinement? Est-ce qu’ils en parlent vraiment? Est-ce qu’ils le savent eux-mêmes? Une chose est certaine, nous ne sommes pas dans leur tête et leur coeur. Et nous sommes encore moins dans leur maison. Est-ce que les deux parents ont recommencé à travailler? Quelle est l’ambiance familiale? Y a-t-il de la violence verbale ou psychologique? Sont-ils bien supportés? 

  • Covid-19 2020,  Entraide,  Espaceprof,  relation d'aide,  Santé mentale

    Les soucis

    Image par Heike Frohnhoff de Pixabay

    Lysiane Dallaire Espaceprof

    Lysiane Dallaire

    Enseignante au primaire


    Souci : Portant mal son nom, le souci est une plante à la couleur fort gaie qui, bien loin d’attirer les problèmes, repousse les parasites au potager et soulage les petits problèmes de santé. –https://www.aujardin.info/plantes/souci.php

    J’avais lu un article au début de ma carrière: “Find Your Marigold”. Il m’avait beaucoup parlé et il me semble encore plus adéquat en ce moment. Il parle de trouver les “plants de soucis” (marigold), cette plante amie du jardinier, dans notre entourage scolaire. Cet article mentionne aussi les “noyers” (walnut tree) comme étant ces collègues dont la présence alourdit notre façon de percevoir la situation. 

    Que je sois ou non d’accord avec la réouverture des écoles a peu d’importance. Je suis jeune, j’habite seule, je suis en santé, je vais me plier aux demandes. Ensuite, il reste à savoir comment gérer l’incertitude, planifier l’imprévisible puisque le retour à l’école semble bel et bien inévitable. Ce que je vais mentionner dans les prochaines lignes ne vous empêche pas de partager vos inquiétudes avec vos patrons, vos représentants syndicaux ou vos élus. Je ne prétends pas que la situation sera miraculeusement plus facile en appliquant 3 ou 4 principes. J’espère simplement que la situation, aussi imprévisible soit-elle, sera un peu moins difficile à vivre, un peu moins anxiogène aussi. 

  • Covid-19 2020,  Cynthia Bouly,  Espaceprof

    Parce que, tu sais, je les aime mes élèves…

    Image par congerdesign de Pixabay

    Cynthia Bouly

    Enseignante au primaire


    Vendredi soir

    Vendredi soir, 16h15. On vient de terminer notre journée. Je devais faire une vidéo de la « rentrée #2 » pour nos élèves qui arrivent lundi. Je n’ai pas eu le temps. Ma direction non plus. On se regarde et on se dit que…. ce n’est pas une priorité. Brûlées.

    Je les adore, mes élèves. J’ai même essayé d’aller dans une autre école avec un local plus grand….. parce que tu sais, en « sortir » 3 de ta classe, parce que tu n’as que 10 places, avec ta distanciation de 2 mètres, dans ta microscopique classe, ben ça crève le coeur.