Alexandra Coutlée,  Covid-19 2020,  Espaceprof,  Gestion du temps,  Lâcher prise,  Organisation,  relation d'aide,  Santé mentale

Routine ou pas de routine

Image par DarkWorkX de Pixabay

Alexandra Coutlée

Alexandra Coutlée

Fondatrice, conseillère pédagogique en intégration du numérique au primaire et au secondaire


Le débat est un peu partout sur les réseaux sociaux. Laissez vos enfants vivre le moment présent ou encore, voici une routine pour vos enfants du matin au soir. Certains jugent la routine horrible, d’autres jugent que le laisser-aller fera prendre du retard aux enfants.

De mon côté, je suis seule avec mon conjoint à la maison. Lorsque l’annonce m’a été faite que, en tant que conseillère pédagogique, j’allais faire du télétravail et que, pour l’instant, je pouvais « mettre mes dossiers à jour » en attendant les prochaines consignes, j’ai tout de suite établi un horaire. Je me suis forcée toute la semaine à m’habiller et « m’arranger » chaque matin et j’ai combattu l’envie de m’habiller en mou. J’ai établi un horaire entre 8h et 16, parti des minuteries pour m’octroyer des pauses et respecté mon heure de dîner. J’ai fait la liste des projets possibles et… des imprévus sont arrivés et je les ai mis de côté.

Intense me direz-vous. Moi, c’est comme ça que je me gère. Enfant, ma mère était organisée. Les soupers ensemble toujours autour des mêmes heures, les restants du jeudi et le spaghetti du vendredi. C’était, pour moi, sécurisant. À 11 ans, mes parents se sont séparés et la garde partagée n’a pas été un succès pour moi, car ça me prenait des jours avant de me sentir confortable et d’établir ma routine… puis tout changeait. 

À un moment dans ma vie adulte, j’ai été diagnostiquée avec un trouble de l’adaptation et mise en arrêt de travail. Mes repères avaient tous disparus. Je venais d’emménager avec un nouveau conjoint et une famille recomposée ET changé de milieu de travail et tout était difficile. Je n’arrivais plus à gérer. Les crises d’anxiété étaient fréquentes. Cet arrêt m’a fait remettre bien des choses en question et m’a fait évaluer ce que je devais mettre en place pour gérer quand ça ne va pas.

Je me suis mise à la course pour canaliser mon énergie. J’ai débuté le yoga et la méditation pour tenter de calmer mon mental et apprendre à respirer. J’ai consulté et cherché des solutions concrètes. On m’a donné des diagnostics de TDAH et de douance et j’ai lu, appris, mis en place des choses qui fonctionnent pour moi. J’ai compris ce qui fonctionnait et ne fonctionnait pas pour moi. Et j’apprends encore tous les jours et essaie toutes sortes de choses. 

Moi, je dois être occupée et organisée pour être bien. Il faut que ça bouge, mais que les repères soient là. C’est pourquoi j’ai tant aimé enseigner ces 15 dernières années. Mêmes cloches, mêmes heures de dîner, mais des groupes différents à chaque heure et des défis stimulants. J’ai besoin de nourrir et de stimuler mon cerveau, mais aussi de le gérer et ma carrière en enseignement, autant comme enseignante que comme conseillère pédagogique, est ma place, j’y suis bien…quand je me gère comme j’ai besoin.

Alors, intense mon horaire? Ma routine, elle, me fait du bien. Elle me rend heureuse et efficace. J’aimerais donc vous dire: observez-vous et voyez ce qui fonctionne pour vous. Si un cadre rigide vous rend malheureux, ne le faites pas. Et le contraire est vrai aussi.

Mais observez aussi vos enfants. Votre plus vieille sera peut-être bien rassurée avec un horaire organisé et votre plus jeune, avec une tonne de liberté. Et n’oubliez pas de leur faire vivre un petit peu de l’autre côté aussi, question d’être capable de gérer les adaptations. Je travaille autant le lâcher-prise que d’accepter qui je suis. Je vous souhaite d’avoir justement le temps de découvrir ce dont vous avez besoin puisque du temps… on a en une tonne présentement.

Vous avez aimé l’article de notre collaborateur/collaboratrice? Consultez sa page pour voir ses autres publications!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *