Espaceprof,  Lien affectif,  Nadia Bélanger,  relation d'aide,  Santé mentale

Comment allez-vous madame?

Image par ijmaki de Pixabay

Nadia Bélanger Espaceprof

Nadia Bélanger

Enseignante au secondaire


Avant, quand un élève me posait la question, je répondais toujours: bien, merci! J’imagine que c’est l’habitude que l’on prend à se dire « salut ça va » – « oui, toi » – « oui, merci » de manière presque machinale, parfois même sans émotion. 

Depuis quatre ans environ, j’ai fait le choix de dire la vérité, souvent avec humour. Voici des exemples de ce que je peux répondre à l’élève:

  • Je suis fatiguée, j’ai eu une dure nuit avec bébé, c’est pas mal plus reposant avec vous!
  • Mes menstruations me donnent mal à la tête, mais au moins je sais que ça va finir par passer!
  • J’ai une amie qui vit quelque chose de difficile en ce moment, ça me préoccupe l’esprit un peu, je m’inquiète pour elle. 
  • Ça va toujours bien un vendredi 4e période, la fin de semaine arrive, j’ai hâte!

J’ai fait ce choix pour plusieurs raisons:

  • Pour travailler l’empathie de mes élèves envers l’adulte devant eux.
  • Pour montrer aux élèves que nous vivons parfois les mêmes états ou émotions.
  • Parce que lorsque je demande à un élève s’il va bien, je cherche la vérité. Je modélise ce que j’attends de lui lorsque je pose la question.
  • Pour montrer aux élèves la résilience: je ne vais pas bien en ce moment, mais je sais que je vais mieux aller bientôt. 

J’ai vu plusieurs avantages à mon choix:

  • Les élèves sont empathiques et accueillent mes émotions. 
  • Avant même que je leur demande, les élèves vont parfois me dirent (m’avertir comme ils disent) que c’est une mauvaise journée pour eux.
  • Lorsque je questionne un élève en lui demandant comment il va, il me répond franchement (ex: « Mauvaise journée madame! »). 

Évidemment que puisque je suis reconnaissante lorsqu’ils font preuve d’empathie à mon égard, je leur rends la pareille. En d’autres mots, je fais preuve d’empathie lorsqu’ils sont fatigués, préoccupés, en douleurs menstruelles, etc. 

Les élèves et moi, nous ne sommes pas des machines. 

Qu’allez-vous répondre demain?

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.