Décrocher,  Enseignant en vacances,  Espaceprof,  Goldrick Noel

Que font les profs pendant les vacances?

Image par Pexels de Pixabay

Goldrick Noel

Enseignant au primaire


Très prochainement, les enseignantes du Québec auront droit à une pause bien méritée qui marquera la fin de l’année scolaire et le début des vacances (ou de la convalescence!). Si pour certaines, le mot “vacances” est synonyme de s’interdire de penser à tout ce qui touche l’école, pour d’autres c’est une occasion rêvée de s’installer confortablement au soleil pour commencer ce livre qui parle de cette nouvelle pédagogie qui gagne en popularité. Une chose est sûre : quand on est prof, il y a autant de manières d’occuper ses vacances qu’il y a de profs!

Célibataire ou en couple, avec ou sans enfants, l’été dans sa cour et l’été sur la route, bref, les agendas sont si diversifiés qu’il est bien difficile d’en faire une moyenne représentative des habitudes des enseignantes en vacances. Cependant, la montée des discours autour de l’épuisement professionnel entraîne un léger consensus : les vacances, c’est fait pour prendre soin de soi.

Alors comment jongler avec son besoin de prendre soin de soi et son envie de préparer la nouvelle année? Surtout quand on pense que c’est le seul moyen de s’assurer que la prochaine année se passe bien! Mais y a-t-il vraiment un lien entre le nombre d’heures “travaillées” durant l’été et le succès de l’année scolaire qui suit?

En attendant de trouver les résultats d’une recherche sur le sujet, je dirais que le meilleur moyen de trouver un juste milieu entre prendre soin de soi et préparer la nouvelle année est de faire ce qui nous plait.

Les occasions de se faire plaisir manquent durant l’année scolaire, alors pourquoi ne pas se permettre quelques moments égoïstes où la base de notre décision tourne autour de faire ce qui nous plait?

Vous êtes la personne que vous connaissez le mieux, donc vous n’aurez pas trop de difficultés à trouver les activités qui vous font sourire, qui vous défoulent, qui vous reposent, qui vous rassasient. Prenez maintenant le temps de penser aux petites choses qui vous plaisent et qui sont en lien avec l’école.

Vous aimez la lecture? Renseignez-vous sur les titres qui ont épaté vos collègues. Vous aimez bouger? Rassemblez vos enfants pour tester les pauses actives avec eux. Vous aimez bricoler? Trouvez des idées originales en lien avec les matériaux de manipulation que vous pouvez construire à peu de frais. Bref, joignez l’utile à l’agréable tout en vous rappelant que vous êtes en vacances et qu’il n’y a aucun critère de performance à atteindre.

Le reste, gardez-le pour l’année scolaire. Gardez-le pour les journées pédagogiques ou les périodes où les élèves peuvent vous aider à améliorer votre matériel. Vous avez une magnifique main d’oeuvre qui peut vous aider à découper ces fameuses cartes à tâches plastifiées qu’ils auront tout autant de plaisir à utiliser.

“Oui, mais il y a tellement d’heures disponibles pendant l’été!!”

Justement! Profitez de ces heures parce que vous avez une longue carrière d’enseignante qui vous donnera l’occasion de gagner en expérience, en matériel et lentement, mais sûrement en compétence. L’été c’est fait pour jouer, mais rien ne vous empêche de jouer au prof de temps en temps. Tant que ça reste un jeu ;-). À travers le jeu, on prend soin de sa santé mentale, on gagne en souvenirs positifs et on se réapproprie le sentiment que c’est génial d’être une enseignante.

One Comment

  • Sylvie Giraldeau

    Je suis tellement fière de toi. Je l étais dès le premier jour de ta rencontre qui restera toujours dans mon coeur. Tu es un exemple à suivre je te souhaite une belle vie.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.