• Covid-19 2020,  Espaceprof,  Marie-Claude Pilote

    Vivre la précarité en presque fin de parcours

    Image par Gerd Altmann de Pixabay

    Marie-Claude Pilote Espaceprof

    Marie-Claude Pilote

    Enseignante au secondaire


    L’année scolaire tire à sa fin et j’étais à mille lieues de me douter qu’elle se déroulerait de la sorte. On se souvient qu’en octobre dernier,  j’ai quitté une permanence dans une école privée après 15 ans dans cet établissement pour me lancer dans le vide avec un contrat en poche pour le PEI.

    Mon expérience a été plus qu’enrichissante. Je me suis réinventée (mot à la mode en temps de pandémie), j’ai fait de formidables rencontres et est arrivé ce que l’on sait en mars.

  • Covid-19 2020,  Marie-Claude Pilote

    On va pouvoir y aller ou pas ?

    Image par 潜辉 韦 de Pixabay

    Marie-Claude Pilote Espaceprof

    Marie-Claude Pilote

    Enseignante au secondaire


    En ce temps difficile de pandémie, les profs que nous sommes sont plongés dans ce que j’appelle une zone grise. Entre ce qui se fait pour les élèves du Québec dans les écoles privées et ce qui est demandé à ceux du secteur public, UN MONDE!

    À travers tout ça, beaucoup se demandent quand ils pourront passer à l’école pour aller chercher leurs affaires. Nous observons un flou artistique quant aux consignes émises un peu partout. On y va ? On n’y va plus ? Dur à suivre.

  • Espaceprof,  Marie-Claude Pilote,  relation d'aide,  Santé mentale

    La convocation en réunion que tu ne veux jamais avoir

    Image par S. Hermann & F. Richter de Pixabay

    Marie-Claude Pilote Espaceprof

    Marie-Claude Pilote

    Enseignante au secondaire


    C’était un lundi. En 2012. Un p’tit lundi de début de février. La journée avait été bizarre. Un collègue prof de français était absent, mais tout le personnel trouvait curieux qu’il n’ait pas pris la peine de le signaler. Aucun appel le matin, pas de travail pour ses élèves….

    En fin de journée, on reçoit une convocation à une réunion extraordinaire obligatoire pour tous et c’est là que l’onde de choc traverse la salle. Notre collègue s’est enlevé la vie la veille. Dans mon cas, ce collègue était un ami. Un super prof que les élèves adoraient. Après la peine ressentie, on se met en mode action: Que s’est-il passé ? Comment se fait-il que je n’aie rien vu venir ? Comment les élèves vont-ils réagir à cette nouvelle atroce ? Est-ce que la journée du lendemain se déroulera comme d’habitude ?

  • Communication avec les parents,  Enseignement positif,  Espaceprof,  Marie-Claude Pilote,  Santé mentale

    Les parents exigeants ou comment mettre une pression inutile sur le dos de son enfant

    Image par Luisella Planeta Leoni de Pixabay

    Marie-Claude Pilote Espaceprof

    Marie-Claude Pilote

    Enseignante au secondaire


    Dans mon premier billet, je vous ai mentionné que mon passage du privé au public m’a amenée à enseigner au PEI (Programme d’enseignement international ou intermédiaire, c’est selon). La semaine dernière, j’ai vécu ma première rencontre de parents avec cette nouvelle réalité. Bien humblement, je vous avoue que je l’anticipais un peu. Mes nouveaux collègues me disaient que certains parents étaient intenses et exigeants. Je me rassurais et me disais: « Ce doit être le même genre de parents qu’au privé. »

    Le constat

    Ce que j’y ai vécu ressemble beaucoup au monde du privé: des parents impliqués, qui ont l’éducation à cœur, qui veulent le mieux pour leur enfant. J’ai aussi rencontré une catégorie « à part »; une catégorie de parents qui ne sont pas satisfaits d’un 84%, qui veulent que leur fille qui a 92% se « force un peu » pour atteindre 95%.