Alexandra Coutlée,  Apprentissage,  Espaceprof,  Motivation

Donner des choix aux élèves

Image par Jan Vašek de Pixabay

Alexandra Coutlée Espaceprof

Alexandra Coutlée

Fondatrice, conseillère pédagogique en intégration du numérique au primaire et au secondaire


J’ai terminé la lecture d’un livre très intéressant cet été : The Power of Habit: Why we do what we do in life and business par Charles Duhigg. On y parle de motivation et de ce qui se cache derrière certains de nos choix qui se font facilement, contrairement à ceux qui sont plus difficiles. En classe, avec les élèves, on cherche souvent des façons de les motiver, qu’ils se mettent à la tâche… sans trop rechigner.

Dans les éléments présentés dans le livre, on parle de donner des choix aux employés ou, dans notre cas, aux élèves. On doit créer chez ceux qu’on veut motiver « a sense of agency », un sentiment d’avoir du pouvoir, du contrôle sur notre situation. On doit sentir qu’on est impliqué. Par exemple, dans une étude réalisée en 2010 dans une manufacture en Ohio, le simple fait de permettre aux employés de participer à la création de leur horaire de travail ou encore de choisir le design de leur uniforme de travail a augmenté la productivité de l’entreprise de 20 %. Ce sentiment de pouvoir et d’implication semble donc aider la motivation et l’autodiscipline.

Alors quels sont les choix que l’on peut mettre entre les mains des élèves? Chaque classe et chaque niveau… et même chaque thématique vue en classe sera différent, bien sûr. Je vous donne ici quelques idées plus générales. À vous de voir ce qui pourrait fonctionner dans votre classe.

Les règles de classe

En début d’année, pourquoi ne pas impliquer les élèves dans le choix des règles de classe… et de leur conséquence ou encore des récompenses y étant associées? Si les élèves ont un droit de parole et de participation aux règles de classe, ils risquent plus d’y adhérer que lorsqu’ils y sont forcés. Bien sûr, vous avez le dernier mot et n’avez pas à tout permettre. Le dialogue qui sera présent avec le groupe, prendre le temps d’expliquer les raisons de votre adhésion ou de votre refus risque d’aider la dynamique de classe et la gestion de classe future.

Le type de production finale

Lorsque c’est possible, pourquoi ne pas offrir des choix de production finale aux élèves? Au lieu que tous complètement un texte écrit, pourquoi ne pas offrir l’option de faire la démonstration de l’acquisition d’une compétence par vidéo, à l’audio ou en présentation devant un petit groupe? Pensez aussi à donner des choix d’outil. Au lieu d’imposer un PowerPoint pour un débat, pourquoi ne pas offrir 3 choix d’outils différents et de permettre la découverte de différentes façons d’utiliser la technologie pour présenter?

Choisir le moment

Bien sûr, certains exercices et travaux seront nécessaires et doivent être faits. Nous ne pouvons toujours donner le choix. Lorsque plusieurs tâches doivent absolument être accomplies, pourquoi ne pas donner le choix du moment où l’élève les complète ? Vous pourriez créer, par exemple, une présentation des différentes tâches à compléter sous forme de grille de type tic-tac-toe/plan de travail et laisser l’élève choisir le moment où il réalise la tâche. On explique chaque tâche, on donne une date finale et, à chaque cours, l’élève doit choisir la tâche qu’il va accomplir lors d’un moment « au choix » réservé à cet effet. Bien sûr, certains élèves auront besoin d’être guidés dans leur choix. On peut alors indiquer certaines tâches à faire au début ou encore imposer certaines tâches en rendant certaines cases de notre grille obligatoires à certains moments et d’autres au choix.

Donner des choix à l’élève, c’est aussi le rendre responsable de ses apprentissages, c’est s’impliquer concrètement. C’est une autre façon d’accroître sa motivation d’apprendre !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *