• Alexandra Coutlée,  Apprentissage,  Climat de classe,  Covid-19 2020,  Enseignement positif,  Espaceprof,  relation d'aide

    La pression disparue des évaluations

    Image par S. Hermann & F. Richter de Pixabay

    Alexandra Coutlée

    Alexandra Coutlée

    Fondatrice, conseillère pédagogique en intégration du numérique au primaire et au secondaire

    www.alexandracoutlee.com

    Les débats sont bien présents sur les réseaux sociaux. Beaucoup de questionnements restent sans réponse et sans solution. Les enseignants sont présentement bombardés de ressources, d’articles sur des activités à faire à la maison, sur des outils autrefois payants qui offrent présentement une gratuité. Pour plusieurs, tout ça est très angoissant… On ne sait pas par où commencer.. ou même si on doit commencer! Rien n’est clair. Nos repères sont flous. 

    Les examens du ministère ayant été annulés, on peut souffler un peu. Nous n’avons pas cette pression de devoir à tout prix “couvrir la matière” qui se retrouvera à l’examen. Et si cette pression de résultats et d’examens disparue nous aidait, en tant qu’enseignant, à découvrir une autre façon de faire? Je ne sais pas pour vous, mais ce que j’aimais le plus dans mon rôle d’enseignant n’était pas la surveillance des examens de fin d’année… Trois heures à marcher dans les rangées… Ce n’était pas non plus cette correction de fin d’année interminable où mes commentaires ajoutés ne servaient à rien d’autre qu’à justifier ma note si jamais on la contestait…puisque les élèves ne reverraient jamais cette copie.

  • Covid-19 2020,  Espaceprof,  Jessie Villeneuve,  relation d'aide,  Santé mentale

    Aujourd’hui, j’ai pleuré.

    Image par Martin Eklund de Pixabay

    Jessie Villeneuve Espaceprof

    Jessie Villeneuve

    Enseignante au secondaire


    Oui, je suis probablement SPM. Oui, je suis sur le bord de devenir folle à force de ne voir personne. Oui, je suis hyper anxieuse face à ce qu’on vit tous actuellement. Mais ce n’est pas à cause de ça que j’ai pleuré.

    Je faisais ma marche dans une ville endormie où régnait un calme totalement inhabituel en plein jeudi après-midi. Je suis passée devant une maison décorée d’un arc-en-ciel dessiné de la main d’un enfant. J’ai eu une boule dans la gorge. Puis j’ai poursuivi mon chemin. J’ai croisé une deuxième maison, décorée elle aussi d’un arc-en-ciel. Une larme a coulé sur ma joue. Puis une autre, et encore une autre. Le torrent, toi chose!

  • Covid-19 2020,  Enseignement positif,  Lysiane Dallaire,  Passion

    Si j’avais su…

    Image par Steve Buissinne de Pixabay

    Lysiane Dallaire Espaceprof

    Lysiane Dallaire

    Enseignante au primaire


    Si j’avais su que la semaine de relâche durerait plusieurs semaines… 

    La première chose qui me vient à l’esprit, c’est que j’aurais lavé mes pupitres avant de partir et que j’aurais ramassé mon ordinateur. Je ne vous aurais pas préparé un projet de FEU sur la vie à la maison, les tâches ménagères et les règles dictées par les parents (oui oui… vous saisissez l’ironie, je ne savais pas) qui prendra le chemin de la tablette. Si j’avais su, je serais partie avec la pile de livres jeunesse que je garde pour “plus tard” pour créer des projets pour vous mes “sweetie pies”. 

  • Covid-19 2020,  Entraide,  Espaceprof,  Nadia Bélanger,  relation d'aide,  Santé mentale

    L’école comme refuge: ces élèves en détresse psychologique

    Image par Ulrike Mai de Pixabay

    Nadia Bélanger Espaceprof

    Nadia Bélanger

    Enseignante au secondaire


    Depuis l’éclosion du coronavirus au Québec et l’arrêt des cours, je ne peux m’empêcher de penser à ces élèves en détresse. Ces élèves pour qui l’école est un refuge. Un refuge contre la solitude, l’ennui, les pensées négatives envahissantes, la violence, l’anxiété.

    C’est que dans les réseaux sociaux, on s’intéresse surtout à l’aspect académique. Aux notions qui ne seront pas enseignées. Aux savoirs qui seront oubliés. Aux compétences qui ne seront pas complètement développées. Mais quand est-il du reste?

  • Apprentissage,  Covid-19 2020,  Enseignant connecté,  Formation,  Gabriel Gaudreault

    La distance

    Image par StartupStockPhotos de Pixabay

    Gabriel Gaudreault Espaceprof

    Gabriel Gaudreault

    Enseignant au professionnel


    Ça fait maintenant quelques jours que j’ai le petit hamster cérébral qui se laisse aller. C’est vrai que l’enseignant confiné que je suis n’est pas tellement habitué d’avoir le cerveau aussi libre en cette période de l’année. Tout comme beaucoup d’entre vous, je vis beaucoup d’incertitude quant à l’année scolaire en cours. Je pense à mes élèves, à leur réussite et comment nous sortirons de cette situation exceptionnelle.

    Dans certains pays, et même certaines écoles du Québec, on a entamé un processus d’enseignement à distance. Sincèrement, j’ai beaucoup d’admiration pour les écoles qui ont réussi à entamer un tel cheminement. Cela a certainement dû provoquer une panoplie de changements et engendrer une adaptation incroyable autant pour les enseignants que pour les élèves. Je leur lève mon chapeau. Or, cette réalité de l’éducation à distance peut parfois être perçue comme miraculeuse en ces temps de confinement, mais elle est très loin de l’être.

  • Covid-19 2020,  Décrocher,  Espaceprof,  Julie Ferland,  Lâcher prise,  Santé mentale

    L’ennui

    Image par PublicDomainPictures de Pixabay


    Le monde entier est en quarantaine. Le monde s’ennuie. Partout, on voit apparaître des solutions à cette horrible sensation. Des horaires réglés à la minute près pour venir en aide aux parents, des propositions de séries, des visites virtuelles de musées, des suggestions pédagogiques pour ne pas que la perte se fasse ressentir auprès de nos jeunes. Lorsque j’étais petite, je m’ennuyais souvent. Je me rappelle de moments où j’allais voir ma mère en lui disant que je ne savais pas quoi faire. Elle me proposait des solutions. Elle me disait que lorsque je vivais cet ennui, je pouvais y pallier en étant créative. Faire du dessin, écouter de la musique, lire… Plusieurs études prouvent actuellement que l’ennui est le moteur de la créativité. J’irais même plus loin. À force de faire en sorte que le monde ne ressente jamais cet affreuse sensation, on en fait des êtres dépendants et passifs.

  • Carolane Groleau,  Covid-19 2020,  Décrocher,  Espaceprof,  Gestion du temps,  Lâcher prise

    Vaincre l’isolement

    Image par StockSnap de Pixabay

    Carolane Groleau Espaceprof

    Carolane Groleau

    Enseignante au secondaire


    D’aussi loin que je me souvienne (et selon les souvenirs de ma mère), j’ai toujours adoré l’école, tellement que maintenant, j’y travaille! 

    À cinq ans, j’étais fin prête à être une grande fille et partir faire le plein de nouvelles connaissances! Si bien que le matin de la rentrée, ma mère a été un peu déstabilisée lorsque toute confiante et heureuse, je lui ai dit au revoir.

  • Alex-Anne Flambert,  Covid-19 2020,  Décrocher,  Entraide,  Lecture

    40 suggestions en 40 mots ou moins pour une quarantaine tout en lecture!

    Image par Eli Digital Creative de Pixabay

    Avec le congé forcé qu’a entrainé la fermeture des écoles, je vous suggère de profiter de votre temps libre pour faire une – ou plusieurs! – découverte littéraire. Voici donc 40 suggestions en tous genres pour vous donner envie de courir chez votre libraire… en ligne!

    Au 5e, MP Boisvert

    Un roman d’amour différent. Une histoire de polyamour, d’amour qui va au-delà des sexes écrite avec une plume jeune, un langage très oral.

  • Alexandra Coutlée,  Covid-19 2020,  Décrocher,  Développement professionnel continu,  Entraide,  Espaceprof,  Formation,  Gestion du temps,  Lâcher prise,  relation d'aide,  Santé mentale,  Santé Physique

    Vivre et laisser vivre

    Image par StockSnap de Pixabay

    Alexandra Coutlée

    Alexandra Coutlée

    Fondatrice, conseillère pédagogique en intégration du numérique au primaire et au secondaire


    Nous vivons tous ensemble, quelque chose qui sort de l’ordinaire. Il faut donc se tenir les coudes (métaphoriquement, bien sûr). Je me désole de voir comment plusieurs sont durs envers leurs collègues sur les réseaux sociaux. Certains enseignants ont choisi d’envoyer des idées de jeux à faire à la maison, d’autres d’envoyer une vidéo aux élèves pour les rassurer. Certains ont choisi de prendre cette pause comme une pause complète et de déconnecter complètement.

    J’ai intitulé ce billet vivre et laisser vivre. Bien sûr, dans le contexte que nous vivons, il faut présentement s’empêcher de vivre notre vie normale pour permettre à d’autres… de vivre. J’ai choisi cette expression plutôt pour nous rappeler d’être bienveillants les uns envers les autres. J’appelle donc au respect et vous propose de laisser chacun vivre ce moment à sa façon, tout en respectant, bien sûr, les demandes du gouvernement.

  • Alexandra Coutlée,  Décrocher,  Espaceprof,  Gestion du temps,  Santé mentale,  Santé Physique

    Faire de son sommeil une priorité

    Image par Selling of my photos with StockAgencies is not permitted de Pixabay

    Alexandra Coutlée

    Alexandra Coutlée

    Fondatrice, conseillère pédagogique en intégration du numérique au primaire et au secondaire


    Être enseignant, c’est exigent. Je rencontre régulièrement des enseignants qui me disent être fatigués et épuisés. J’ai moi-même brûlé la chandelle par les deux bouts bien souvent… et je le fais encore trop à mon goût. Parfois, c’est des situations de vie qui font qu’on est épuisé et qu’on ne dort pas assez. Lorsqu’un enfant est malade, qu’on vit une séparation ou qu’on prend soin d’un parent malade, le manque de sommeil est souvent hors de notre contrôle. Par contre, parfois, il semble que ce soit nous qui ne nous priorisons pas assez. “J’ai corrigé tous les examens de mes élèves en une soirée… j’ai fini à une heure du matin. Je voulais leur rendre rapidement”, une phrase que j’ai souvent entendue. Quand ce n’est pas la correction, c’est la plastification de cartes à tâches ou la préparation d’une collation spéciale pour les élèves pour la Saint-Valentin!