Enseignement positif,  Motivation,  Passion,  Portraits d'enseignants

Portraits d’enseignants : Sylvie Lebourdonnec


Alexandra Coutlée

Conseillère pédagogique au primaire et au secondaire, fondatrice d’Espaceprof


Sylvie a gentiment accepté de répondre à nos questions et d’être notre deuxième portrait d’enseignant Espaceprof. Elle cumule plus de 30 ans d’expérience comme enseignante. Titulaire du BAC en 1980, elle a depuis cumulé plusieurs postes différents en enseignement. « J’ai souhaité changer de poste régulièrement, c’est enrichissant sur le plan humain (belles rencontres) et ça rebooste pour innover et aller de l’avant ! » nous explique Sylvie.

Devenir enseignante était un rêve de petite fille pour Sylvie. C’est grâce à des enseignants qui ont croisé son chemin d’élève qu’elle est devenue enseignante et aussi grâce aux enseignants qui l’ont accompagnée lors de ses stages. « J’étais (et je suis toujours) une passionnée de l’animation,  alors travailler avec des enfants était une évidence, je n’ai jamais eu envie de faire autre chose que d’enseigner, encore aujourd’hui, même si c’est de plus en plus difficile, j’adore ce métier ! »

Elle nous confie que la situation la plus difficile qu’elle a eu à vivre en tant qu’enseignante fut le décès de deux de ses élèves à 3 ans d’intervalle. Par chance, il y avait les collègues. « Pleurer avec les autres, parce qu’avant d’être instit, je suis une femme, et continuer avec et pour les autres, avec au-dessus de soi, deux étoiles pour me guider ….” Mais en 36 ans de carrière, il y a aussi de super moments, de beaux souvenirs et de belles rencontres qui la motivent à continuer d’enseigner. La plus belle chose dans ce métier? Le contact avec les élèves, assurément.  «Lire dans leurs yeux la reconnaissance, la fierté, l’envie d’apprendre et de réussir. Rire avec eux, être soi. Avec les enfants, on ne peut pas tricher, il faut être vrai ! Et quand adultes, ils reviennent vers vous pour partager des souvenirs, vous présenter leur petite amie, leurs enfants, c’est génial ! » ajoute Sylvie.

Sylvie Lebourdonnec

Elle nous a d’ailleurs partagé une belle réussite, un beau moment en tant qu’enseignante : « Il s’appelait Amaury. Il est arrivé en CM2.  Le chef d’établissement me l’a présenté comme “un cas” : élève presque mutique, qui n’avait aucune confiance en lui, qui écrivait tout petit pour être sûr que je ne puisse pas lire son travail, qui aurait disparu dans son casier s’il avait pu. Un élève que des adultes avaient “cassé” (eh oui ça existe )  et qui se disait “nul” tellement on le lui avait répété . On s’est apprivoisé et Amaury a gravi petit à petit les marches de la confiance : confiance en lui, confiance en moi, confiance en l’école. Je me souviens d’un travail de production d’écrits, il avait été le seul à comprendre la subtilité du sujet, un texte écrit phonétiquement, mais impressionnant, qu’il a lu devant toute  la classe, sans oublier les applaudissements. Le soir, sur son carnet, je notifiais aux parents sa réussite, et ce “pied de nez” à tous ceux qui ne croyaient pas en lui, qu’Amaury réussirait ! C’était la première fois qu’ils entendaient un tel discours, ils en pleuraient (sa soeur l’a fait savoir) . Il a fait 2 CM2, a été orienté en SEGPA (dossier très discuté parce que trop bon niveau !!! mais psychologiquement trop fragile encore, il a fallu se battre) . Il a fait un super collège, j’avais des nouvelles de son enseignant référent,  et obtenu son brevet sans difficulté. Il est adulte aujourd’hui (24 ans) et je l’ai perdu de vue . J’ai trouvé, dans ma boite aux lettres, un courrier de sa maman, quelques années plus tard, pour me parler de son parcours et me dire MERCI d’avoir cru en lui . Ce sont ces élèves qui font que notre métier est fabuleux ! »

Sylvie utilise le chant et la musique comme façon de décrocher. Elle fait aussi du vélo, de la marche, de la natation et de la lecture.  «J’ai la chance d’habiter au bord de la mer, je prends l’air souvent ! Je chante, je joue de la guitare, je fais du sport …. J’aime ce métier c’est aussi simple que ça. Bien sûr, y a des moments plus difficiles que d’autres, mais les jours ne se ressemblent pas, les années, les groupes alors il faut chaque fois réécrire l’histoire, ouvrir un nouveau chapitre et savoir passer à autre chose ! »

Elle continue aussi de se former, et ce, même à quelques années de la retraite. «J’ai plusieurs cordes à mon arc  (animatrice ateliers philo et pratique de l’attention – formatrice APS et PSC1 pour les enseignants et les collégiens du groupe scolaire   – enseignant relais EPS responsable d’un secteur de 7 écoles ( organisation de rencontres sportives interécoles ) et membre de commissions pour les projets sportifs en 1er degré.

Elle constate que le métier d’enseignant est de moins en moins valorisé. «Le regard sur les enseignants a changé parce que la société change. Chacun son métier. Certains parents tentent et se permettent pourtant de s’immiscer dans la pédagogie, de discuter les règles …. Pour les jeunes enseignants, il va falloir s’armer ! Avec de l’expérience, il y a, je pense, plus de réserve . Il faut savoir s’imposer !»

Sylvie ajoute : «Être enseignant, c’est plus qu’un métier, c’est une passion parce que chaque jour est différent, parce que les enfants qui nous sont confiés seront les adultes de demain,  parce que notre regard, notre bienveillance auront un impact sur leur devenir. Je suis fière de faire partie du corps enseignant. Je pense qu’on n’est pas les plus à plaindre, certes c’est prenant, fatiguant, faut pas trop être à cheval sur les horaires, car du travail y en a tout le temps, le salaire mériterait d’être revalorisé (mais y’a pire) et puis on a les vacances ….. Ah ces enseignants encore en vacances !  On ne les a pas volées, nos vacances ! Fallait choisir le bon métier, passez le concours ! 

Je souhaite aux jeunes enseignants une belle et longue carrière épanouissante, motivée et passionnée ! J’arrive au bout (5 ans) à moins que notre ministre demande des années supplémentaires ! Croisons les doigts ! Place aux jeunes !»

Merci Sylvie de ce superbe partage !

Vous aimeriez être le prochain enseignant présenté dans Portrait d’enseignant? Vous n’avez qu’à remplir le questionnaire suivant et nous communiquerons avec vous rapidement! https://forms.gle/17oc6thjJ5FZfjxT8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *