Espaceprof,  Gestion de classe,  Gestion du temps,  Goldrick Noel,  Organisation

L’organisation, ça s’enseigne et ça s’apprend

Image par Vishwanatha Srinivasan de Pixabay

Goldrick Noel

Enseignant au primaire


À l’école, comme à la maison, un enfant a besoin d’un cadre pour s’épanouir. Sans règles et balises, un enfant se lance dans toutes les directions sans vraiment apprendre comment bien s’intégrer à la société. Au lieu de développer ses aptitudes à suivre les règles, il y a des risques qu’il finisse par s’améliorer à les briser sans se faire prendre tout en questionnant la présence de ces règles qui lui donnent l’impression d’étouffer.

C’est un peu ce qui arrive à un élève qui n’a pas appris à s’organiser. Il a l’impression d’étouffer sous les reproches qu’on lui fait tout en ne comprenant pas pourquoi on lui demande de mettre tant d’énergie dans la gestion de son espace de travail et de son temps. Il existe plusieurs façons de l’aider et dans ce texte, je vous partagerai bien humblement la mienne.

Tout d’abord, je vous propose le système d’autonomie de la classe de Karine :

 http://laclassedekarine.blogspot.com/2014/06/les-niveaux-dautonomie.html

Cela fait déjà 3 ans que j’utilise ce système que j’aime beaucoup et que j’ai adapté dans ce texte que je présente aux élèves chaque année : 

https://drive.google.com/file/d/1ZioYLKaGmiutGVIuhLvhrrTsfGvtOikY/view?usp=sharing

Je vais être très honnête : mon adaptation n’est pas parfaite. J’ai dû faire des ajustements pour les élèves qui ont des troubles du comportement et faire mon deuil de voir tous les élèves atteindre le plus haut niveau. Mais il y a des choses qu’on ne contrôle pas et il faut accepter qu’il n’est pas possible de faire les tâches à leur place.

Si tout ce qui ressemble à des systèmes de motivation ne vous rejoint pas, j’ai quelques conseils qui pourraient peut-être vous aider.

Assurez-vous d’offrir un cadre qui lui permet d’apprendre. Les classes ne sont pas toutes identiques et parfois l’élève manque tout simplement de place ou de repère pour bien s’organiser. Il faut donc s’assurer que ce qu’on demande à l’élève est raisonnable et qu’on a les moyens de l’aider à atteindre les objectifs. Apprenez-lui que son espace de travail fait partie des outils dont il faut prendre soin autant à l’école qu’à la maison. C’est pourquoi son bureau doit rester propre et ordonné. N’hésitez pas à nommer des responsables pour vérifier régulièrement les bureaux des élèves à des moments fixes de votre horaire de classe.

Montrez l’exemple. Utilisez des bacs pour organiser vos propres documents ainsi que les différents documents que les élèves doivent vous remettre. Avoir un bureau libre et propre est aussi une belle façon de montrer l’importance que vous accordez à l’espace de travail.

Ayez une routine claire en classe et idéalement affichée au mur. Apprenez-lui que la routine ne se limite pas uniquement à ce qu’on fait le matin, mais aussi à ce qu’on fait pendant les transitions. Dans un même ordre d’idée, offrez-lui toujours une option pour qu’il ait toujours quelque chose à faire. Il n’est pas nécessaire de planifier chacune de ses minutes, car il devra aussi apprendre à gérer son temps libre. L’important est qu’il soit toujours au courant des options disponibles. Si possible, ayez aussi un horaire fixe afin d’aider les élèves qui oublient parfois des cahiers à la maison. S’ils connaissent l’horaire du lendemain, ils auront plus de repères dans la gestion de leur sac d’école.

Que vous donniez des devoirs ou des leçons, l’agenda est un élément indispensable. Les élèves ont toutes sortes de plans à la maison ce qui fait que l’horaire de disponibilité varie d’une maison à l’autre. C’est pourquoi l’élève doit être capable de planifier son temps en fonction des activités prévues. Que ce soit une visite familiale, une activité parascolaire ou une journée pédagogique, l’élève doit en tenir compte pour s’assurer de rendre les travaux à temps et d’être mieux préparé à la consolidation des apprentissages. Pour en venir à bout, je vous propose de jumeler les élèves afin qu’ils vérifient que les devoirs de leur partenaire sont bien inscrits dans l’agenda et de demander aux parents de signer l’agenda afin de valider qu’ils ont vu leur enfant faire le devoir. Le matin vous aurez besoin de quelques responsables pour vérifier que la signature concorde bien avec le devoir fait. Plus vous consolidez votre lien avec la maison, plus vous aurez de facilité à proposer le prochain point.

Proposez aux parents de donner à leur enfant des responsabilités à accomplir selon un horaire fixe. Le but est d’apprendre à l’enfant à faire des choix et à évaluer la priorité de ses tâches par rapport au temps qu’il s’accorde pour jouer. Cet apprentissage doit aussi se faire à l’école où vous pouvez les aider à organiser leur agenda en fonction des dates de remise.

En résumé, pour aider vos élèves à améliorer leur gestion du temps et de leur espace de travail, je propose de :

  • Montrer l’exemple
  • Adapter leur environnement
  • Impliquer les parents
  • Utiliser l’agenda
  • Intégrer un système d’autonomie

N’hésitez pas à limiter vos objectifs pour ne pas en faire trop à la fois et pour respecter votre identité professionnelle. La clé du succès est de faire des vérifications régulières à l’aide de responsables et de se limiter au rôle de superviseur. Surtout, restez disponible aux demandes d’aide et de conseils tout en évitant de le faire à la place des élèves.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *